Entretien sur la politique sociale 2/21

Prestations sociales non sollicitées par la population issue de la migration

Mercredi, 22 septembre 2021, 16h30 - 17h45, événement virtuel (Zoom), en allemand, sans traduction

Invités :
Kurt Fluri
Conseiller national PRD SO, maire de Soleure

Stefanie Kurt
Professeure assistante HES-SO Valais

Animation :
Stefanie Kurt
Professeure assistante HES-SO Valais


La proportion d'étrangères et d’étrangers à l'aide sociale a fortement diminué ces dernières années. Par rapport à 2017, le taux des bénéficiaires titulaires d’une autorisation d’établissement a baissé de 9% en 2019, tandis que la part de ceux avec un permis de séjour a chuté de 7% sur la même période. Toutefois, cela ne signifie pas qu’il y ait moins de personnes indigentes : les œuvres d’entraide privées enregistrent une hausse des demandes de personnes qui refusent de solliciter l'aide sociale alors qu’elles y auraient droit. Lors de la distribution alimentaire pendant le confinement dû au coronavirus, des sondages réalisés dans les files d'attente ont montré qu’une grande partie des personnes étaient des étrangères et étrangers qui pourraient, eux aussi, recourir à l'aide sociale.Dans le cadre de cet entretien sur la politique sociale, nous discuterons des causes et conséquences de cette évolution avec des personnes issues de la recherche et de la politique. Nous examinerons en particulier le rôle du droit des migrations, qui assimile la perception de prestations d'aide sociale à un manque d'intégration et ne cesse de renforcer les conséquences.

La participation est gratuite.

Inscription
(en allemand)