Informations sur les ateliers

Ateliers A

Insertion socio-professionnelle dans une société numérique : quelles pratiques ? Quels enjeux ? Quelles perspectives ?

Prof. Dr. Maël Dif-Pradalier et Dr. Thomas Jammet, HES-SO

(en français)

Le numérique est devenu incontournable dans le domaine de l’insertion socioprofessionnelle, en particulier depuis la pandémie de COVID-19. Tandis que les recherches d’emploi se font massivement en ligne et requièrent de plus en plus de passer par des plateformes numériques, l’accompagnement des personnes en mesures d’insertion mobilise également de nombreux outils numériques qui imposent une « obligation de maîtrise » (Mazet, 2017 : 45) tant pour les professionnel·le·s que pour les bénéficiaires. Face au manque, souvent important, de compétences numériques chez ces derniers et dernières, des initiatives voient le jour afin de soutenir et d’accompagner les personnes concernées vers des usages autonomes des techno-logies numériques et démarches administratives dématérialisées. Cet atelier vise avant tout à déplier et interroger ces pratiques de médiation numérique, souvent réalisées à l’insu de la hiérarchie (Dif-Pradalier et al., 2022) et en l’absence de règles claires dans les organisations actives dans le domaine de l’insertion.

Ateliers B

L’innovation dans l’intégration professionnelle

Prof. Dr. Peter Neuenschwander, BFH

(en allemand)

L'accent politique et, par conséquent, l'orientation des organisations d'insertion professionnelle sont souvent axés sur une réinsertion rapide des personnes sans emploi sur le marché du travail. Le développement de nouveaux modèles et approches et leur mise en œuvre sont liés à des défis et des obstacles, car les moyens financiers disponibles sont limités en raison des objectifs rigides des mandants. Dans ce contexte, les questions suivantes seront discutées dans l'atelier : Dans quels domaines de l'intégration professionnelle existe-t-il un besoin d'innovation ? A quoi pourraient ressembler ces offres innovantes ? Quelles sont les approches innovantes qui existent déjà et qui devraient être poursuivies ?

Ateliers C

La participation dans l’intégration professionnelle

Prof. Dr. Rahel Strohmeier Navarro Smith, ZHAW, Kaspar Hauser, SEB, Benjamin Woerlen, Stadt Zürich et Daniela Wirz, ZHAW

(en allemand, avec traduction simultanée)

Depuis 2018, l'intégration professionnelle de la ville de Zurich s'oriente vers la stratégie "Marché du travail 2025". Selon les premières évaluations, la primauté du volontariat a fait ses preuves. Dans le cadre d'un projet commun, la ZHAW et l'intégration au travail de la ville de Zurich souhaitent désormais aller plus loin et se pencher sur la question de savoir comment la participation des destinataires dans les entreprises peut être organisée de manière à ce qu'elle soit profitable à tous les participants ? En se basant sur les résultats actuels du projet, les questions suivantes seront discutées dans le cadre de l'atelier du point de vue de la recherche et de la pratique :

  • Quelle est l'importance actuelle de la participation dans la pratique d'insertion de l'Arbeits-integration Zürich ?
  • Comment peut-on encourager la participation des clients dans les entreprises ?      
  • Quelle est l'utilité de la participation et où se situent les limites ?

Ateliers D

L’insertion professionnelle au défi de la mixité/diversité des publics

Prof. Dr. Morgane Kuehni, HES-SO und Luis Vaudan-Bellaro, OSEO

(en français, avec traduction simultanée)

Les institutions actives dans le champ de l’insertion accueillent souvent des personnes avec différents statuts administratifs (assurance-chômage, assurance-invalidité, aide sociale, asile notamment). Si ces personnes se côtoient au quotidien, elles n’ont pas les mêmes droits, ni les mêmes obligations, elles ne rencontrent pas les mêmes problématiques dans leur parcours de vie et n’ont pas les mêmes attentes à l’égard des professionnel·les qui les accompagnent. Pour les professionnel·les et les institutions, cette diversité des publics constituent également un enjeu clé : outre les enjeux propres à l’accompagnement, cette diversité pose également de nombreux défis institutionnels et professionnels. Les mandats sont différents selon les statuts administratifs, en termes de temporalité, de financement et d’objectifs notamment. Ils n’impliquent pas les mêmes formes de collaboration avec les instances étatiques et ne comportent pas les mêmes exigences. Cet atelier propose de discuter des enjeux de la mixité/diversité en abordant des questions concrètes : comment font les acteurs et actrices de l’insertion pour répondre à cette diversité d’attentes tant des publics, que de mandataires ? Dans quels cas de figure ou situations la diversité représente-t-elle une richesse/une contrainte ?